Beurières, territoire de plaine et de montagne

  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne
  • Beurières, territoire de plaine et de montagne

Accueil du site > Commune > Le conseil municipal

Le conseil municipal

Le conseil municipal

10 membres :

Bernard FAURE, maire.

Marie-Claude FAVERIAL, première adjointe.

Gilbert PORTAIL, deuxième adjoint.

David GAUTHIER, troisième adjoint.

Eric BURNICHON, conseiller.

Paul COMBRIS, conseiller.

Olivier COMPTE, conseiller.

Laurence FINAND-GEORGE, conseillère.

Sophie RAYMOND, conseillère.

Monique VERNIERE, conseillère. 

L’équipe municipale en 2014

L'équipe municipale en 2014

Les commissions communales

⁃ Assainissement : Bernard FAURE, David GAUTHIER, Paul COMBRIS, Eric BURNICHON, Gilbert PORTAIL, Dominique BERARD.

⁃ Voirie agricole, communale et forestière : Bernard FAURE, Olivier COMPTE, Paul COMBRIS, Gilbert PORTAIL, Eric BURNICHON.

⁃ Ouverture des plis/Appels d’offres : Bernard FAURE,maire, président de droit. Titulaires : Marie-Claude FAVERIAL, Paul COMBRIS, Gilbert PORTAIL. (Suppléants : Olivier COMPTE, Laurence FINAND GEORGE, David GAUTHIER).

⁃ Tourisme animation : Bernard FAURE, Eric BURNICHON, Marie-Claude FAVERIAL, David GAUTHIER, Laurence FINAND GEORGE.
⁃ Patrimoine : Bernard FAURE, Sophie RAYMOND, Eric BURNICHON, Olivier COMPTE.

⁃ Bâtiments/Environnement/Cadre de vie : Bernard FAURE, Laurence FINAND-GEORGE, Marie-Claude FAVERIAL, Eric BURNICHON, Paul COMBRIS, Olivier COMPTE.

⁃ Jeunesse : Bernard FAURE, Laurence FINAND-GEORGE, David GAUTHIER, Sophie RAYMOND, Marie-Claude FAVERIAL.

Délibérations du conseil municipal

Vendredi 1er juin,

Plusieurs motions pour la défense de notre territoire

Plusieurs points ont été abordés et adoptés :
Projet de construction d’un méthaniseur : un permis de construire a été déposé par Jean-Louis et Michel BONNETON pour la construction d’un méthaniseur qui sera mis en place à proximité de la ferme à Tremoulet. L’objectif est de produire de l’électricité à partir du méthane dégagé par le lisier de porc, le fumier et des produits d’ensilage. La porcherie, située au-dessus sera déplacée à proximité de la nouvelle installation et ce procédé permettrait de supprimer la quasi totalité des odeurs .Le projet est en cours d’instruction.
Subventions : L’éciole Notre-dame d’Arlanc a fait une demande de participation aux frais de fonctionnement pour l’année 2017-2018 . Le Conseil municipal accorde une aide de 650 € par élève de la commune, soit 4 enfants pour cette année scolaire.
Le CM accorde également une aide de 30 € par enfant de la commune pour le voyage scolaire organisé par l’école Notre-Dame le 22 juin à Ardes sur Couze.
Deux motions sont ensuite présentées et seront adoptées : la première provient de l’Agence de bassin Loire-Bretagne, partenaire privilégié des collectivités en particulier dans la gestion de l’eau et apportant une aide financière importante dans les travaux d’assainissement (Beurrières a bénéficié de son soutien à hauteur de 40%). L’Agence de l’eau craint une réduction importante de ses moyens qui mettraient en péril une partie de ses missions.
La deuxième motion concerne le projet de suppression du commandement de la gendarmerie d’Ambert qui serait transféré à Thiers. Cette décision entraînerait la suppression de 5 postes sur notre territoire d’Ambert et surtout un éloignement des sources de commandement portant tort à la réactivité nécessaire dans certaines situations d’urgence. Les élus vivent cette mesure comme une nouvelle étape vers la désertification et l’abandon par les pouvoirs publics de nos territoires ruraux.
M. Michel BONNETON est nommé référent communal pour la campagne de lutte contre les campagnols terrestres.
Le SIEG (Syndicat intercommunal d’électricité et de gaz) propose une nouvelle convention pour les travaux de mise en conformité et de rénovation du réseau d’éclairage public sur l’ensemble de la commune. Cette nouvelle convention prend en compte les aides récentes portées par la Communauté de communes Ambert Livradois Forez dans le cadre du TEP CV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte) et des CEE (certificats d’économie d’énergie). Grâce à ces aides, la part communale pour l’ensemble de ces travaux devrait être réduite à 25 % du montant total et amortie en trois ans grâce aux économies de consommation réalisées.

Vendredi 23 mars , 20 heures

Compte Administratif 2017 et travaux en cours

Compte administratif 2017
Dans le budget général, les recettes de fonctionnement se sont élevées à 257.288 €. Pour l’essentiel : impôts locaux et taxes : 108.147 € ; dotations de l’Etat et participations : 111.702 € ; produits des services 21.592 € ; revenus des immeubles : 14.085 €. Les dépenses de fonctionnement, d’un montant de 161.935 € concernent surtout : les charges à caractère général : 70.444 € (participations écoles, combustibles, petit équipement et entretien, assurances, impôts...), les charges de personnel : 52.873 € ; les autres charges de gestion courante : 20.361 € et les charges financières : 13.564 €.Le résultat de l’exercice 2017 laisse apparaître un excédent de 95.353 € auquel s’ajoute un résultat reporté de l’année précédente de 38.835 €.
Les recettes d’investissement, pour un total de 333.425 €, comprennent principalement : le FCTVA : 12.332 € ; un excédent de fonctionnement : 40.000 € ; des subventions : 111.705 € ; un emprunt : 150.000 €. Les dépenses, d’un montant de 493.140 € concernent : le remboursement des emprunts : 59.984 € ; les investissements : 433.156 € (voirie : 94.028 €, maison Grenier Grangier : 260.252 €, écoquartier : 57.726 €, sacristie : 20.060 €...). Au déficit réalisé de 159.715 €, il faut déduire l’excédent de l’exercice précédent (8.761 €) et surtout un excédent de restes à réaliser de 113.681 € (travaux prévus et engagés en 2017 qui se poursuivront en 2018 et surtout subventions accordées mais qui seront perçues pour l’essentiel en 2018).
Dans le budget assainissement : les recettes de fonctionnement s’élèvent à 18.314 € ( redevance et opérations d’ordre), les dépenses à 19.216 € ( charges à caractère général, financières et opérations d’ordre). En investissement, les recettes, d’un montant de 109.043 € proviennent essentiellement d’un emprunt (90.000 €). Les dépenses de 62.670 € comprennent le remboursement des emprunts (20.684 €) et des travaux de réfection de la station d’épuration et du réseau du bourg (31.089 € ). En tenant compte des restes à réaliser( subventions non encore reçues), ce budget sera équilibré.
Les comptes administratifs et de gestion 2017 ont été adoptés à l’unanimité.

Le point sur les travaux en cours :
Le maire Bernard FAURE, présente à ses collègues les quatre chantiers en cours :
Maison Gernier-Grangier : L’aménagement du deuxième logement au rez-de-chaussée s’est poursuivi au cours du 1er trimestre 2018 : pose des parquets, de la cuisine, aménagement de la salle d’eau et installation du poêle à granulés. Les travaux sont terminés et ce deuxième logement sera occupé à partir du 15 avril.
Sacristie : la réfection des enduits extérieurs et intérieurs a été réalisée ainsi que la pose de tommettes au sol. Il reste à exécuter la restauration des menuiseries et de certains meubles.
Ecoquartier ; Le bassin de rétention, obligatoire dans le cadre du permis d’aménager, a été creusé et les maçons sont en train de bâtir des murets en pierre. Il restera ensuite à poser les bordures et envisager le revêtement de la chaussée et des places avant les travaux paysagers.
Questions diverses :
Une subvention de 30 € par enfant de la commune est accordée à l’école publique d’Arlanc pour un voyage scolaire organisé en mai.
Les plaques du monument aux morts, devenues illisibles, vont être changées et refaites par un marbrier pour un coût de 2.600 € HT.
Laurence FINAND-GEORGE présente le bilan du verger conservatoire de Beurrières, les activités de plantation dans les villages , les animations de greffe et de taille qui connaissent un beau succès de participation ; des petits achats seraient nécessaires pour poursuive les actions. Les membres du Conseil reconnaissent le dynamisme du groupe du verger et l’intérêt multiple des actions menées ; une subvention de 1.500 € est accordée sur trois ans.
Le repas des aînés de la commune sera servi au restaurant le Ruisseau dimanche 8 avril.

Vendredi 19 janvier

Conventions, participations et... discussions au programme.

Nouvelle carte de réglementation des boisements :une démarche avait été entreprise sur plusieurs communes du Pays d’Arlanc pour réviser les cartes communales relatives au boisement. Après plusieurs réunions dans chaque commune, en présence des membres de la commission, et après enquête publique, la carte communale de Beurrières met en évidence trois grandes zones retenues. Pour une surface totale de 1627 hectares, les zones à boisement interdit représentent 49%, celles à boisement libre 50,5% et celles à boisement réglementé 0,5%. Ce projet de réglementation est approuvé à l’unanimité.
Mise en conformité des statuts de la nouvelle communauté de communes A.L.F. : la lecture des différentes compétences obligatoires, optionnelles et supplémentaires entraîne de nombreux échanges et précisions avant le vote favorable de l’assemblée.
Avis favorable également pour la convention de gestion des logements intercommunaux : l’employé communal assurera le petit entretien et les interventions d’urgence, si possible, pour éviter des déplacement d’agents intercommunaux et réduire les coûts.
Adhésion au FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) , moyennant une cotisation annuelle de 60 €.
Participation aux frais de fonctionnement des écoles publiques pour l’année 2016-2017 : 2.140 € pour un élève à Chaumont-le-Bourg et 1.843 € à Saint-Just. Les membres du Conseil Municipal regrettent le coût élevé de ces participations dues essentiellement aux frais de personnel. M. le Maire partage ce sentiment mais rappelle que l’assemblée délibérante n’a d’autre choix que d’accepter le règlement.
Demande de subvention du collège Jean-Auguste Senèze d’Arlanc en prévision d’un voyage organisé en Alsace et en Allemagne pour les élèves de 4ème : Avis favorable pour une aide en fonction du nombre d’enfants de la commune concernés par ce voyage.
Nouvelle convention avec le SIEG pour des travaux de mise en conformité du réseau d’éclairage public : la participation communale sera de 7.000 € pour un montant de travaux estimé à 16.000 € HT.
Adhésion au CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) d’Ambert avec une cotisation annuelle de 20€.
Lecture de la lettre de Mme COLOGNAC donnant son accord pour vendre à la commune sa maison et le terrain alentour, situés en face de l’église. Cet espace pourrait être aménagé pour en faire une place publique.



Dans la même rubrique

Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP